L’État et le rail. Les transports ferroviaires au prisme de la puissance publique

En association avec plusieurs centres de recherche universitaires français et belges, la Faculté de Philosophie et Sciences sociales de l’ ULB & Ferinter ont organisé les 27 et 28 septembre 2021 un colloque international sur L’État et le rail : Les transports ferroviaires au prisme de la puissance publique. Une trentaine d’intervenants y ont pris la parole lors de séances plénières et dans différents ateliers.

Ce colloque, ouvert au public, s’est tenu à l’Université libre de Bruxelles : Institut de Sociologie, bât S, 44 Avenue Jeanne, 1050 Bruxelles.

Les enregistrements vidéo des plénières sont également en ligne :

Allocution d’ouverture et Première session plénière :

« Quelle politique publique pour le rail en Belgique ? »

Allocutions d’ouverture : Corinne GOBIN (FNRS-ULB, GRAID) Marnix DRESSEN-VAGNE, Ferinter
Première session plénière (Présidence : Corinne GOBIN) « Quelle politique publique pour le rail en Belgique ? »
Georges GILKINET (Vice-Premier ministre fédéral et ministre de la Mobilité, Belgique) : « L’avenir du rail en Belgique ? Une vision et des contrats de service public ambitieux et réalistes »
Débatteur : Mathieu STRALE (ULB, IGEAT)

Deuxième session plénière : « Réformes ferroviaires et expériences de libéralisation »

Deuxième session plénière : « Réformes ferroviaires et expériences de libéralisation » Présidence : Jean VANDEWATTYNE (UMONS-ULB, METICES) Didier VAN DE VELDE (Delft University of Technology, Policy and Management) : « Trois décennies de réformes ferroviaires en Europe, tendances et défis »
Olivier MALAY (UCLouvain, IACCHOS), Leila VAN KEIRSBILCK (UCL) : « Que révèle l’analyse des différentes expériences de libéralisation quant à leur idéologie sous-jacente ? »

Troisième session plénière « Émergence, contestation et résilience du service public »

Troisième session plénière « Émergence, contestation et résilience du service public » Présidence : Marnix DRESSEN-VAGNE (UVSQ-Paris-Saclay, Printemps)
Georges RIBEILL (Ferinter) : « Le rôle des États dans la construction et l’exploitation des réseaux ferrés nationaux. De la mêlée des acteurs publics et privés dans les réseaux nationaux aux enjeux supranationaux d’ouverture, domination ou intégration »
Rémi BROUTÉ : « Les temps modernes, l’État et le train : du service public à la gestion d’actifs »

Quatrième session plénière « Régulations étatiques et expériences coopératives »

Quatrième session plénière « Régulations étatiques et expériences coopératives » Présidence : Jean VANDEWATTYNE
Stéphane de la ROSA (U. Paris Est Créteil, CRIIS) : « Les obligations de service public et la mise en concurrence des services ferroviaires conventionnés » Nicolas DEBAISIEUX (Railcoop, France) : « Ouverture du marché et service d’intérêt général sont-ils conciliables ? »

Cinquième session plénière « L’avenir du rail »

Cinquième session plénière « L’avenir du rail » Présidence : Marnix DRESSEN-VAGNE et Jean VANDEWATTYNE
Débat public : Pierre LEJEUNE (CGSP-Cheminots) Marianne LEROUGE (CSC-Transcom, secteur Rail) Olivier FOURNEAU (Inter-Environnement-Bruxelles) Alexander GOMME (réseau Back on Track) Denis JACOB (Inter-Environnement Wallonie)